Des luttes en cours

 Cette page présente certaines des nombreuses luttes en cours dans le monde au sujet de l'accaparement des terres et de la gestion des communs, notamment celles menées par les organisations à l'origine de ce Forum. Tous les participants au forum peuvent partager leur expérience de lutte sur cette page en nous l'envoyant en utilisant le formulaire 
en bas de cette page.    

Une délégation de l’UACDDDD en déplacement en Cote d’Ivoire

En déplacement cet été en Cote d’Ivoire, les représentants de l’UACDDDD du Mali ont rendu visite à plusieurs des luttes ivoiriennes, afin de partager les expériences sur les cas d’accaparement des terres à Aboisso. La délégation a égamenet rendu visite à des femmes du secteur informel de N’zianouan qui y cultivent manioc et mais.

Ces visites se font dans le cadre d’une lutte régionale de plaidoyer pour la reconnaissance des droits des femmes sur la terre.

Potrebbe essere un'immagine raffigurante 5 persone, persone sedute, attività all'aperto e albero

Lettre ouverte – Sommet de l’ONU sur les systèmes alimentaires

La Confédération paysanne et 83 autres signataires appellent la France à résister aux pressions des multinationales et à sauver l’agriculture paysanne.

Un Sommet international sur les systèmes alimentaires aura lieu en septembre 2021, organisé par l’ONU* en étroit partenariat avec le Forum Économique Mondial. D’ici quelques jours, le pré-sommet de cette initiative se tiendra à Rome. En dépit de l’inquiétude et des remarques formulées par une grande partie de la société civile, par de nombreux acteurs du monde académique, mais aussi par certains Etats, ce sommet et ce pré-sommet se caractérisent par un manque criant d’inclusivité et un refus de tout dialogue quant aux modalités d’organisation. Les premières orientations prises nous font craindre le pire.

La demande des signataires est claire : demander “à la France de retirer son soutien politique à ce sommet des Nations Unies sur les Systèmes Alimentaires et de construire, au sein de la FAO et du Comité de la Sécurité Alimentaire mondiale (CSA), avec les nombreux Etats qui y sont favorables, les conditions pour une véritable agroécologie paysanne”.

La lettre: https://www.confederationpaysanne.fr/sites/1/articles/documents/Lettre%20ouverte%20FSS%20-%20final.pdf
Pour plus d’informations :

https://www.confederationpaysanne.fr/index.php?PHPSESSID=pbv1o83dk7t4gdn79g6n3g09n1


El kabir El Miloudi : Contre l’expropriation des terres des communautés ethniques Amazigh  au Maroc

Mis en ligne sur le Forum le 18/08/2021

Pour vous mettre au courant des terres communautaires ou collectives, voici un aperçu sur le déroulement et l’évolution de la situation au Maroc. Malgré plusieurs manifestations organisées par les communautés ethniques, les défenseurs /ses des droits  humains et les  différentes organisations des droits humains,  l’Etat marocain, comme machine répressive, n’a pas reculé et n’a pas revu ses lois injustes. Et par conséquent la lutte contre les abus de pouvoir et contre l’expropriation des terres des communautés ethniques Amazigh  au Maroc mérite un soutien des organisations internationales qui œuvrent dans le domaine.


Action de la CGLTE OA

Mis en ligne sur le Forum le 18/08/2021

En ce mois d’aout une visite de suivi des groupements de femmes du secteur informel de Serédou en République de Guinée est en marche par une équipe de la convergence globale des luttes Terre Eau Ouest africaine ( CGLTEOA)/ UACDDDD composée du porte-parole et du chargé de communication. Cette mission se suivra jusqu’en Côte d’Ivoire pour évaluer et suivre les grandes réalisations des différents groupements de femmes du secteur informel.

Ensemble, mobilisons-nous pour un accès sécurisé des femmes à la terre !


Appel de Rames Sharma (Ekta Parishad ) aux organisations participantes au Forum  pour soumettre des suggestions pour l’inclusion des résolutions de l’UNDROP dans le PIDESC

Mis en ligne sur le Forum le 27/07/2021

“Bonjour à tous, c’est génial de voir que le forum en ligne est utilisé activement !

Je voulais attirer l’attention de tous sur un processus intéressant qui se déroule actuellement au sein des Nations Unies et qui concerne la terre et la gouvernance du régime foncier. Le Comité des droits économiques, sociaux et culturels (CESCR), qui surveille la mise en œuvre du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, est en train de préparer un projet d’observation générale (26) visant à clarifier les obligations spécifiques des États parties concernant les terres et la gouvernance des régimes fonciers dans le cadre du Pacte international. Le projet d’observation générale reconnaît la relation large et complexe entre la terre et les droits de l’homme. Il propose une orientation plus générale et holistique pour la politique dans ce domaine que celle qui était disponible auparavant. Par conséquent, s’il est adopté, le projet d’observation générale est susceptible d’influencer la politique et la loi sur la gouvernance et la gestion des terres dans de nombreux États membres. Bien que le projet d’observation générale précise que le Pacte ne consacre pas un “droit à la terre”, il indique clairement que pour certains groupes tels que les paysans, le droit à la terre est indispensable à la réalisation de leurs droits dans le Pacte.

Mon organisation, Ekta Parishad, a récemment signé une soumission conjointe au Comité demandant l’inclusion systématique de toutes les parties de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales (UNDROP) récemment adoptée, notamment en ce qui concerne la reconnaissance du droit à la terre, la non-discrimination, les droits des femmes rurales, la protection contre l’expulsion forcée, le déplacement et l’exploitation des terres, les droits à la réforme agraire, la conservation et l’utilisation durable des terres, la consultation, la participation et la transparence, l’accès à la justice et aux recours.

Le Comité invite actuellement les personnes et organisations intéressées, notamment les États, les institutions nationales des droits de l’homme, les organisations de la société civile, les universitaires, les organisations internationales et régionales et les experts, à apporter une contribution écrite au projet. Au cas où vous souhaiteriez faire une telle soumission, la date limite a été prolongée jusqu’au 15 août 2021. La dernière version du projet de CG, la soumission conjointe d’Ekta Parishad (contribution conjointe_GA et autres) et les informations concernant les soumissions peuvent être consultées ici.”


Lettre des paysans malgaches au Président de la République et aux membres de la Haute Cour Institutionnelle

Mis ligne sur le Forum le 09/07/2021

Suite à l’approbation par l’Assemblée Nationale du projet de loi sur les terrains privés non titrés par l’Assemblée nationale dans la nuit du mercredi 30 juin 2021, 6 organisations paysannes faitières nationales des 22 régions de Madagascar (CPM, Réseau SOA, FVTM, FIFATA, KOLOHARENA, FEKRITAMA), qui représentent 14 912 associations d’agriculteurs de base et 529.250 familles de producteurs à travers l’île, et plus généralement les paysans producteurs constituant plus de 80% de la population de Madagascar, ont signé l’appel ci-dessous :


Ibrahim Coulibaly : L’accaparement des terres fait le lit au terrorisme

Mis en ligne sur le Forum le 07/07/2021

Date de la vidéo : 3 avr. 2016

Ibrahim Coulibaly est le président du ROPPA et un paysan très actif dans les mouvements de défense des droits des petits exploitants agricoles. Après plusieurs combats menés dans son pays le Mali, il prévient dans cette interview les dirigeants africains sur l’expropriation des paysans de leurs terres.


Partagez votre lutte